Actualité spéciale covid-19

Nouveau décret  prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire paru au journal officiel le 30 octobre 2020

 

En plus des protocole sanitaire connu de tous, comme la distanciation physique (1m entre personne) et le port du masque, les rassemblements, réunions ou activités de manière simultanée plus de six personnes sont interdits sauf s'ils sont à caractère professionnel ;

 

Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit à l'exception de certains déplacements, tel que :

  • les déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité, des retraits de commandes et des livraisons à domicile ; (...)

Pour pouvoir se déplacer , les personnes doivent se munir, d'un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l'une de ces exceptions: https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement 

 

Ne peuvent peuvent accueillir du public :

  •  Restaurants et débits de boisson ;
  • Etablissements flottants pour leur activité de restauration et de débit de boisson ;
  • Restaurants d'altitude ;
  • Hôtels, pour les espaces dédiés aux activités de restauration et de débit de boisson.

Par dérogation, ces établissements peuvent continuer à accueillir du public pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le room service des restaurants et bars d'hôtels et la restauration collective sous contrat.

Pour la restauration collective sous contrat, l'accueil du public doit être organisée dans les conditions suivantes :

1° Les personnes accueillies ont une place assise ;

2° Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes ;

3° Une distance minimale d'un mètre est garantie entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle de distance ne s'applique pas aux groupes, dans la limite de six personnes, venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;

La capacité maximale d'accueil de l'établissement est affichée et visible depuis la voie publique lorsqu'il est accessible depuis celle-ci.

Pour l'ensemble de ces établissements doivent portent un masque de protection :

  • Le personnel des établissements ;
  • Les personnes accueillies de onze ans ou plus lors de leurs déplacements au sein de l'établissement.

 


Nouveau protocole sanitaire pour les restaurants SUR TOUT LE TERRITOIRE

 

Respect des gestes barrières

  • Au moins 1 m d'espace libre entre les chaises de tables différentes, éventuellement complété par la mise en place d'écrans de protection.
  • Port de masque couvrant le nez, la bouche et le menton pour l'ensemble du personnel (masque grand public en tissu réutilisable ou à usage médical répondant aux spécifications de l'Afnor).
  • Port de masque pour les clients jusqu'au service du 1er plat, à remettre lors de leurs déplacements et entre les services.
  • personnes maximum par table (au lieu de 10 en zone d'alerte renforcée).
  • et toujours :
  • Obligation pour les clients d'être assis dans l'établissement (interdiction notamment de consommer des boissons debout à l'intérieur et à l'extérieur du restaurant).
  • Interdiction de porter de gants pour le personnel en salle (sources de contaminations croisées).
  • Nomination d'un « référent Covid »,
  • Mise à disposition des distributeurs de solutions hydroalcooliques,(à minima à chaque entrée, idéalement un par table)
  • Services accélérés ou démultipliés.
  • Respect des règles de ventilation selon le règlement sanitaire relatif à la restauration commerciale.
  • Limitation de la mise à disposition des objets pouvant être touchés par plusieurs clients (ou désinfection entre chaque manipulation)

 Accueil

  • Mise en place d'un cahier de rappel à l'entrée des restaurants qui conditionnera l'accès à l'établissement. Les clients y laisseront leurs coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone et courriel) et le restaurateur mettra ce cahier à la disposition de l'Agence Régionale de Santé ou de l'Assurance maladie en cas de déclenchement d'une recherche de cas contact. Dans tous les cas, ces données seront détruites après un délai de 14  jours.
  • Réservation en ligne ou par téléphone privilégiée.
  • Organisation de la circulation des clients à l'intérieur du restaurant et incitation à la limitation de leurs déplacements.
  • Affichage de la capacité maximale d'accueil nécessaire au respect des mesures (nombre maximum de tables de 6 personnes).
  • Fermeture temporaire des vestiaires.
  • Paiement à la table des consommateurs afin d'éviter les déplacements (faciliter le " paiement sans contact").

 Des arrêtés préfectoraux peuvent préciser ou renforcer ces mesures.

 

En complément : 

L'état d'urgence sanitaire entre en vigueur sur l'ensemble du territoire national le vendredi 16 octobre 2020 à minuit

Les mesures suivantes s'appliquent désormais partout en France :

  • pas de rassemblement à plus de 6 dans l'espace public ;
  • interdiction des rassemblement privés (mariage, soirée étudiante...) ;
  • protocole sanitaire renforcée dans les restaurants ;
  • règle d'occupation d'un siège sur deux ou groupe de 6 dans les lieux où l'on est assis ;
  • régulation des visiteurs dans les établissements recevant du public (ERP) : 4m² par personne ;
  • renforcement du télétravail : 2 à 3 jours minimum.

Un couvre-feu est mis en place en Île-de-France et dans 8 métropoles

Un couvre-feu entre 21h et 6h est mis en place à partir du vendredi 16 octobre 2020 à minuit, pour une durée de 4 semaines en Île-de-France et dans les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix Marseille, Saint-Étienne, Rouen, Montpellier et Toulouse. Il pourrait être étendu à 6 semaines (soit jusqu'au 1er décembre 2020) si le Parlement l'autorise.

Des autorisations de déplacement sont prévues notamment pour les personnes qui partent au travail avant 6h, rentrent du travail après 21h ou qui travaillent de nuit. Dans ces circonstances, une attestation sera nécessaire.

Informations publiées le 12 octobre 2020 par la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) MISE A AJOUR 19 OCTOBRE 2020

 


Nouveau centre SCL Qualité à Metz !

Nathalie Martel, ingénieure en génie biologie de formation, disposant de plusieurs années d’expériences dans la qualité, les laboratoires d’analyses et la production agroalimentaire.

Gérante de SCL Qualité Metz, elle accompagne les professionnels des métiers de bouche et restaurateurs en sécurité sanitaire et HACCP au sein du réseau SCL Qualité.


31 mai 2020 : Mesures générales sanitaires spéciales pour les Commerces, restaurants, débits de boisson et hébergements 

 

L'accueil du public doit être organisé dans les conditions suivantes :

  1. Les personnes accueillies ont une place assise ;
  2. Une même table ne peut regrouper que des 10 personnes maximum venant ensemble ou ayant réservé ensemble.
  3. Une distance minimale d'1 mètre est garantie entre les tables occupées par chaque personne ou groupe de personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique.

Le port du masque de protection est obligatoire pour :

  1. Le personnel des établissements ;
  2. Les personnes accueillies lors de leurs déplacements au sein de l'établissement.

A noter, dans les départements classés en zone orange, l'accueil du public est limité :

  1. Aux terrasses extérieures et aux espaces de plein air ;
  2. Aux activités de livraison et de vente à emporter ;
  3. Au room service des restaurants d'hôtels ;
  4. A la restauration collective sous contrat.

 

sourceDécret n° 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

 

Nous rappelons que le port de gants est recommandé uniquement lors de blessures à la main ou pour certaines opérations tel que le mélange manuelle de certains ingrédients ou la préparation de certains aliments (filetage par exemple...).

Une des règles d'or en hygiène alimentaire : Mieux vaut avoir des mains propres que des gants sales !

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de votre confiance, vous êtes 100 % satisfaits des services SCL Qualité en 2019 ! 



Ouverture d'un nouveau Centre SCL Qualité à Avignon !


Fanny Geolle, ingénieure agro-alimentaire intègre SCL Qualité Groupe et rejoint le réseau des experts en hygiène alimentaire, HACCP, dédié aux métiers de bouche et restaurateurs.

Gérante de SCL Qualité Avignon, elle accompagnera les professionnels de son secteur pour une action de Qualité et de proximité. 

Jury technique au concours Gargantua Bourgogne 2020

La Qualité en Bleu Blanc Rouge !

Stéphanie Chevalier López, fondatrice de SCL Qualité médaillée « Un des Meilleurs Ouvriers de France » - Classe Conseil-Expertise en Sécurité Alimentaire.

La cérémonie de remise des diplômes s'est déroulé en Sorbonne pour l’ensemble des lauréats de ce 26eme concours le 13 mai 2019.

Muriel Pénicaud (ministre du travail) et Jean-Michel Blanquer (ministre de l’éducation nationale) sont intervenus à l’issue de cette cérémonie. Puis les lauréats ont été invités à assister à une réception pour un discour du Pésident Emmanuel Macron en leur honneur, au Palais de l’Elysée.

Une journée absolument mémorable !


Agrée consultante formatrice

Dans un souci d’amélioration continue, Stéphanie Chevalier López, fondatrice de SCL Qualité, s'est engagée dans la démarche de certification ICPF et PSI.

Cette certification permet d’apporter la preuve du professionnalisme et de figurer sur les catalogues de référence des financeurs. Les formations encadrées par Stéphanie Chevalier López peuvent ainsi continuer à bénéficier de financements publics.

L’ICPF & PSI existe depuis 1995 et est un organisme de certification de personnes physiques professionnels de la formation et de la prestation de service intellectuel. Le référentiel de certification de l’ICPF & PSI repose sur des normes ISO et AFNOR.

8 critères de certification :

  1. L’identification
  2. La fonction ou l’activité
  3. Le niveau professionnel
  4. Le domaine d’intervention
  5. La démarche qualité
  6. La déontologie
  7. Les preuves
  8. Les publications